no 279 septembre 2016

Info Patronale

no 279 septembre 2016

Bien que le Parlement suisse délibère actuellement d’une révision globale de notre AVS dont la situation est de plus en plus périlleuse, l’Union Syndicale Suisse ne renonce pas d’exiger une augmentation des rentes de 10% selon le principe de l’arrosoir. Avec le système actuel, en 2030 manqueront 7 milliards chaque année dans les caisses de l’AVS, respectivement 12,5 milliards si l’initiative est acceptée. Pour financer cette augmentation de la rente, les initiants proposent d’augmenter la TVA et les retenues sur les salaires des travailleurs et employeurs. Cette approche irresponsable est totalement erronée et ne tient aucunement compte du fait que l’économie Suisse se trouve en compétition avec l’économie
internationale. Des coûts salariaux plus élevés influenceront immédiatement la compétitivité de notre pays. De plus, les plus démunis toucheront certes des rentes plus élevées, mais parallèlement les prestations complémentaires en seront réduites d’autant.

NON à l’initiative populaire AVSplus

Bien que le Parlement suisse délibère actuellement d’une révision globale de notre AVS dont la situation est de plus en plus périlleuse, l’Union Syndicale Suisse ne renonce pas d’exiger une augmentation des rentes de 10% selon le principe de l’arrosoir. Avec le système actuel, en 2030 manqueront 7 milliards chaque année dans les caisses de l’AVS, respectivement 12,5 milliards si l’initiative est acceptée. Pour financer cette augmentation de la rente, les initiants proposent d’augmenter la TVA et les retenues sur les salaires des travailleurs et employeurs. Cette approche irresponsable est totalement erronée et ne tient aucunement compte du fait que l’économie Suisse se trouve en compétition avec l’économie
internationale. Des coûts salariaux plus élevés influenceront immédiatement la compétitivité de notre pays. De plus, les plus démunis toucheront certes des rentes plus élevées, mais parallèlement les prestations complémentaires en seront réduites d’autant.


NON à l’initiative populaire «Pour une économie durable et fondée sur une gestion efficiente des ressources (économie verte)»

A travers cette initiative, les Verts veulent arriver à ce que l’activité économique ne constitue pas une entrave pour les ressources disponibles naturellement. La préoccupation en faveur d’une économie durable et fondée sur une gestion efficiente des ressources est certes légitime, mais ignore tous les efforts déjà entrepris par la Suisse. Les mesures supplémentaires devraient impérativement être prises en accord avec le développement international si nous ne voulons pas risquer un isolement qui freine notre développement, restreint nos concitoyens dans leurs activités quotidiennes et vise
une rééducation inacceptable.


OUI à la loi fédérale sur le renseignement (LRens).

La sécurité joue un rôle déterminant dans l’attractivité économique de notre pays.

Jacques Morand, Président de la Chambre patronale

Information
  • infopatronale
  • 19 sep 2016
Formation

Formations

Toutes nos formations en un coup d'oeil.

Lire la suite +

Chambre patronale

La Chambre Patronale est l’organe politique de l’Union Patronale du Canton de Fribourg. Elle est le porte-parole des PME membres et prend les décisions pour tout ce qui concerne les consignes de vote et autres objets politiques. La défense des intérêts des PME est une des préoccupations majeures de la Chambre Patronale ...

Lire la suite +

Recommandations de votations & résultats

Lire la suite +