No 281 novembre 2016

Info Patronale

No 281 novembre 2016

Chaos ou politique énergétique réfléchie ?

Suite à l’initiative populaire des Verts qui demande « la sortie programmée de l’énergie nucléaire » nous serons appelé-e-s à nous prononcer sur cet objet le 27 novembre prochain. Cette initiative demande qu’une centrale nucléaire cesse son fonctionnement après 45 ans d’activité. Selon ce calendrier, les trois premières centrales (Beznau I + II ainsi que Mühleberg) devraient arrêter leur production en 2017 déjà. Gösgen suivra en 2024 et Leibstadt en 2029.

Au lieu de soutenir la stratégie énergétique 2050 qui prévoit d’ores et déjà la sortie du nucléaire et qui, en plus, tient compte de la sécurité des installations et des acteurs du marché, les verts nous confrontent  avec une sortie chaotique et bousculée qui n’a rien de vraiment programmée. Le Conseil Fédéral et  l’Office fédéral de la justice sont d’avis qu’une durée d’exploitation fixe et limitée porte atteinte à la garantie de la propriété, ce qui entraînerait une obligation d’indemnisation de la part de la Confédération qui se chiffrera en milliards.

Nous perdrions notre indépendance et compromettrions la sécurité de l’approvisionnement.  Les  40 % de notre production d’électricité qui sont actuellement assurés par les centrales précitées devraient être comblés par des importations. On aura alors le choix entre les différentes alternatives suivantes : de l’électricité nucléaire depuis la France, du courant produit dans des centrales à charbon depuis l’Allemagne, du courant autrichien ou italien produit avec du charbon, du pétrole ou du gaz. Ces alternatives n’améliorent aucunement le bilan CO2 et elles ne sont nullement écologiques, bien au contraire.  

Du point de vue politique, se rendre dépendant de nos voisins est actuellement particulièrement sensible. L’intensification d’un échange d’électricité transfrontalier présuppose un attachement solide au marché européen de l’électricité, ce qui nécessite un accord bilatéral. Il est aujourd’hui impossible de savoir si et sous quel forme un tel accord verra le jour.

NON à la sortie programmée de l’énergie nucléaire irresponsable qui prétérite notre indépendance et se chiffre en milliards.

Daniel Bürdel, Directeur adj. UPCF

 

Information
  • infopatronale
  • 15 nov 2016
Association

Associations

L’Union Patronale du Canton de Fribourg gère actuellement 60 associations professionnelles, 16 secrétariats de cours interentreprises, diverses commissions d’apprentissage et siège dans 7 commissions paritaires.

Lire la suite +

Chambre patronale

La Chambre Patronale est l’organe politique de l’Union Patronale du Canton de Fribourg. Elle est le porte-parole des PME membres et prend les décisions pour tout ce qui concerne les consignes de vote et autres objets politiques. La défense des intérêts des PME est une des préoccupations majeures de la Chambre Patronale ...

Lire la suite +

A propos

L’Union Patronale du Canton de Fribourg (UPCF) est une entreprise privée au service des entreprises et des groupements professionnels.

Lire la suite +